La fatigue et la tristesse ressenties par l’aidant face à la maladie sont des réalités difficiles à surmonter. Le quotidien d’une femme est souvent marqué par le défi de puiser dans ses réserves d’énergie pour affronter ces épreuves, tout en faisant preuve d’un courage exceptionnel lorsqu’elle décide d’exprimer ses émotions.

Une semaine s’est écoulée..
  Huit jours à faire défiler 
        Soixante années 
        De vie partagée.
Je suis seule aujourd’hui 
  Pour une nouvelle vie ?
  Aller le voir je le peux
Chercher ses yeux je le veux.
Je ne suis plus son repère 
Ça me laisse un goût amer.
    Vocabulaire enfantin
Comme le regard lointain
Rien ne peut me rappeler 
 L’homme, le papa aimé.
Dans mon cœur se sont des pleurs,
    En tête encore du bonheur.
     Une page de vie fermée,
    Mais je reste à ses côtés. 
 Nos enfants, petits-enfants,
Mes seuls amours maintenant.
      Ma roue de secours
           Pour toujours. 
 
© Nicole 15 mai 2024
Vingt quatre heures de folie
 
Mais c’est quoi cette vie ?
Vingt quatre heures de folie,
Sans avoir de répit.
Des six heures du matin,
Il faut être serein.
Longue sera la journée
Mais faudra la passer.
Pas de laisser aller,
Sourire je dois garder.
Oui même si pleurer
Pourrait me soulager.
Enfant est revenu
Et ne se souvient plus
Que de longues années
Nous avons partagées.
En tête une seule idée
Quand allons-nous manger ?
Toutes les  armoires fermées,
Les sucreries cachées
Il ne faut pas tenter
L’enfant qu’il est resté.
Vingt quatre heures de folie,
Mais c’est quoi cette vie ?
Vingt quatre heures 
Sans penser à ma vie.
 
© Nicole 25 février 2024
Ce matin je suis tombée
Mais,  je me suis relevée.
Dieu merci pas de maux
Juste un petit bobo.
En tête les pensées 
Se sont bousculées.
Pas le droit de chuter
Car, qui va s’occuper,
Et prendre soin
De ton conjoint ?
Toutes ces années 
De vie partagée,
N’ont pas fait de toi
Que ce que l’on voit.
Tu dois être  présente,
Quelle que soit la demande.
Pas le droit de tomber,
Mon ultime volonté.
 
Nicole 10 février 2024
Ce matin
Ce matin, j’ai eu droit ,
Tu es gentille avec moi.
Pas grand chose ce bonheur
Qui me touche le cœur.
La journée sera belle
Car même sans soleil,
Je peux me sentir bien
Avec un petit rien.
Apprenons à sourire,
Trions nos souvenirs,
Sachons garder les beaux
Ceux qui nous mènent plus haut.
Oui une journée très belle
Est pour moi essentielle .
 
Nicole 5 février 2024

Nouveau nom de mon mar
« Mais c’est pas moi «  qu’il me dit
         Comme un enfant
         Qui se défend.
La voix est convaincante
À la limite blessante.
Vu qu’il est persuadé
De ne pas avoir fauté.
Son regard est expressif,
Parfois même agressif.
Pourquoi ai-je crié ?
Tu vas culpabiliser,
Autre façon tu choisis,
Voire celle de l’ironie.
Si ce n’est pas toi,
Ça ne peut être que moi ?
Un sourire dans ses yeux
Te prouve qu’il est heureux.
Il te faut surmonter
Ton envie de pleurer,
Un enfant tu n’as plus
Et un mari non plus.

Un beau jour
Un beau jour tout va très bien,
Puis difficile lendemain.
Peut-être trop vite réjoui ?
Ou tu n’as pas tout compris ?
Important de se rappeler
Le bonheur partagé,
Et savoir se souvenir
Des moments de plaisir.
Entre famille et amis
Ainsi se dessine la vie.
Demain, l’aube se lèvera
Un autre jour t’attendra.
Quand notre cœur a parlé
Apprenons à l’écouter.

Nicole  27 janvier 2024

Encore une nuit courte
Quand le sommeil te fuit,
Que tu regardes l’heure
Oh il n’est que trois heures.
Défilent dans ta tête
Pas que les jours de fêtes.
Les pensées les plus tristes
Sont là qui t’envahissent
Mais, même dans le noir
Tu dois garder l’espoir
La vie reprend son cours
Et partages ton amour.

Nicole ©15/12/2023

 

Triste jour ce mardi,

La nuit à peine finie,
Réveil pas programmé,
Bien que trois fois levée.
Puis les contrariétés 
Se sont enchaînées…
Un appel pas entendu
Vaut des repères perdus.
Des larmes ont coulées 
Mes yeux sont mouillés.
Je ne peux que réfléchir,
Penser à mon avenir.
Même si le temps passe
Cette vie me lasse
Même s’il faut tenir
Garder mes souvenirs.
Mercredi arrive 
Et mon cœur s’anime.
 
Nicole © 01/2024

Parfois des décisions
Vous remettent en question
Quand arrive le jour
Ou vous pesez le pour,
Sans donner de la peine,
Sans peur et sans haine.
Votre cœur a parlé
Alors vous décidez …
La seule solution ?
Placer en institution
Mari ou compagnon.
Pas aisé un tel choix,
Car avez-vous le droit ?
De le laisser partir
Finir son avenir
Dans un endroit fermé
Mais il sera protégé !
Et cela est pour moi,
La raison de mon choix.

Nicole © 2/12/2023

Si elle est belle la vie ?
Je n’ai pas tout compris.
Comment dire à quelqu’un
Que tu laisses pour son bien
Qu’il sera hébergé
En un lieu protégé ?
Qu’il va faire une pause
Pour que tu te reposes.
Où trouver les bons mots ?
Pas toujours les plus beaux,
Mais ceux qui viennent du cœur
Ceux qui donnent du bonheur

Nicole ©9/12/2023

Une nuit sans sommeil,
Mais sont toutes pareilles,
Pourtant fatiguée
D’une longue journée
Qui a commencée
Dès six heures levée,
Il faut préparer le petit-déjeuner.
Aussi, au fil du temps,
Tu seras contente
D’avoir pu faire
Et satisfaire
Aux tous premiers soins
De ton conjoint.
La nuit suivante,
La même attente …
Au réveil tu diras,
Et comment ça va ?
Paroles futiles
Mais pas inutiles.
Peut rien te dire,
Pas de souvenir.
Même ton prénom
Connaît plus le son.
La vie se poursuit
Sans faire de bruit.
Notre peine chassons
Le moral gardons.

Nicole – Novembre 2023

Je voudrais bien dormir,
Classer mes souvenirs.
Les mauvais à chasser
Les beaux à garder
Pas toujours évident,
Car si les bons moments
Ont pu me faire rêver
Les autres m’ont fait pleurer.
De belles journées vécues,
Même si certaines perdues.
Faut garder en mémoire,
Continuer à croire
Que la chance m’a sourit
Mari, enfants chéris
Si de nombreuses années
Avec eux partagées
Aujourd’hui autre vie
Mais elle n’est pas finie
Le jour va se lever
Et moi l’accompagner.

Nicole © 14/11/2023