Les vrais marins 
poème et illustrations de Fleurenn. La photographie des femmes sur le quai est extraite du film
« Le sentier des souvenirs » réalisé par Joëlle Caron (Fleurenn) à la mémoire de son beau-frère Jacques le pêcheur.

LES VRAIS MARINS
Au sein de notre belle Bretagne
Naissent encore de vrais marins,
L’appel du large les accompagne
Car il guidera leur destin.
Dès qu’ils ont l’âge à Concarneau,
Ils prennent pour maison un bateau
Et choisissent été comme hiver
De dormir chaque jour en mer.
Qu’il y a du vent, qu’il y a la pluie
Qu’ils chantent gaîment ou qu’ils s’ennuient
Toujours, ils mènent leur navire
Car seule, l’aventure les attire.
Lorsque la tempête fait rage,
Ils se battent avec l’océan
Implorant parfois un rivage
Quand se déchaîne l’ouragan.
Mais dans leur cœur d’aventurier,
Ce n’est qu’un désir passager
Car la mer est leur seule maîtresse
Et cette passion, c’est leur faiblesse.
Quand il reviennent vers le port
Abrité derrière ses remparts
On croirait lire peut-être à tort
Dans leurs yeux un peu de cafard.
Mais, c’est de voir sur la jetée
Toutes leurs femmes alignées
Alors que peut-être demain,
La mer réglera leur destin

Portrait de Jacques le pêcheur.
Tableau de Fleurenn à la mémoire de l’époux de sa soeur.

Concarneau - La Ville Close