Monsieur Étienne GUYOMAR et son épouse Thérèse DELPEUT étaient commerçants au 1 place Carnot depuis des années quand Thérèse décède en 1921. Ils s’étaient mariés à Quimperlé en 1886. Leur fils, Étienne, vit à Paris où il est négociant en bijoux. Ils avaient eu deux filles, malheureusement décédées très jeunes. Depuis le décès de son épouse, Mr GUYOMAR, âgé de 68 ans, envisage de céder son commerce.

En juillet 1924, la cession est actée à Mademoiselle Émilie RENOT et à sœur Zélia, mineure représentée par Madame Marie Jeanne CADORET, veuve RENOT, qui, suite au décès de sa sœur Marie Louise, avait épousé son beau-frère Christian RENOT et s’était occupée des quatre enfants, parmi lesquels figuraient Émilie et Zélia. Jeanne RENOT était une artiste peintre et il est probable que de nombreux quimperlois conservent de ses tableaux toujours inspirés de la vie et des personnages de la ville. Les demoiselles RENOT ont tenu leur commerce pendant des années rue Isole.
« Au bon marché » se situait place Carnot, au coin de la rue Isole. En 1942, le bâtiment hébergeait également la librairie de Mme LE DELLIOU et le commerce de vêtements masculins de Mr et Mme NERZIC. Empiétant sur la place Carnot et la rue de la Tour d’Auvergne, le bâtiment  fut frappé d’alignement et démoli, les commerçants et les occupants en furent chassés. Les NERZIC s’installèrent au Bourgneuf, bien plus tard Berthe DUPRÉ, Mme LE DELLIOU, trouvera un local en bas de la rue Savary pour recréer une librairie.

Mr GUYOMAR avait quitté Quimperlé, il est décédé le 12 juillet 1926 à Nogent-sur-Marne.

place Carnot 1942
Place Carnot 1942

Quelques exemples des œuvres de Jeanne  RENOT.